rencontre

Un important rendez-vous avec un bilan positif

La rencontre avec l’Honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, s’est avérée positive pour la coalition des Sans-Chemise.

Grâce à l’appui de la communauté, partout au Québec, 20 000 cartes postales signées ont été remises au ministre qui s’est montré à l’écoute et les revendications ont été bien accueillies.

synd

 

 

campagne 2016

Une rencontre avec le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Les partenaires de la Coalition des Sans-Chemise, formée de la FTQ, de la CSN, de la CSQ, de la CSD, de l’AQTIS et du CNC, sont à Ottawa aujourd’hui afin de rencontrer le ministre responsable de l’assurance-emploi, l’Honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social.

Les porte-parole de la Coalition des Sans-Chemise ont mené une campagne de sensibilisation sur l’ensemble du territoire québécois, du printemps à l’automne 2016, afin de soulever l’importance d’apporter de nouvelles améliorations au programme d’assurance-emploi. Ils sont venus échanger avec le ministre de ces questions et lui remettre en mains propres quelque 20 000 cartes signées individuellement par autant de citoyens, de toutes les régions québécoises.

Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ, est catégorique : « le gouvernement Trudeau doit nous écouter, et s’assurer que les travailleurs et les travailleuses bénéficient d’un meilleur accès aux tribunaux administratifs. Cet accès à la justice a été considérablement réduit sinon malmené par le gouvernement précédent. Et l’accès à la justice, c’est un droit. ». Pour sa part, Martin L’Abbée, vice-président de la CSD, rappelle que son organisation « milite depuis longtemps pour l’obtention d’une caisse autonome, afin de s’assurer que les cotisations à l’assurance-emploi ne servent qu’à financer ce programme. Nous avons assisté à un véritable vol dans les dernières années. C’est assez ! » D’autre part, le secrétaire-trésorier de la CSQ, Daniel B. Lafrenière, soutient l’importance de régler le problème d’accès à l’assurance-emploi pour les travailleurs et les travailleuses à temps partiel. En effet, « 20 % des salariés canadiens et québécois travaillent à temps partiel ; les deux tiers sont des femmes. Nous avons interpellé le ministre sur l’importance de trouver une solution à ce problème très concret ».

Les membres de la Coalition soulèvent également deux autres problèmes criants :

  • Le trou noir (c’est-à-dire la fin des prestations avant la reprise de l’emploi) qui affecte 16 000 travailleurs et travailleuses de l’industrie saisonnière. Selon Jean Lacharité, vice-président de la CSN, « pour plusieurs régions, c’est une véritable catastrophe humaine qui affecte des milliers de familles de l’Est du Canada (40 % des personnes affectées par le trou noir vivent au Québec et 27 % dans les provinces atlantiques). Il faut de toute urgence régler cette situation ».
  • Bernard Arseneau, président de l’AQTIS, rappelle que les prestations maladie sont limitées à 15 semaines depuis toujours et qu’il y a urgence d’adapter ce régime aux réalités des personnes aux prises avec une maladie grave. « Des pays du G8, le Canada est celui, après les États-Unis, qui a la protection la plus réduite en la matière. Le rehaussement des prestations maladie est essentiel. Des milliers de travailleurs et de travailleuses, entre autres pigistes, n’ont pas de régime d’assurance salaire. Il est plus que temps de bonifier ce programme pour protéger les travailleurs les plus vulnérables et leurs familles. »

 « Au cours des dernières décennies, nous avons mobilisé la population québécoise contre tous les reculs, mesures de compression et autres contre-réformes imposées par tous les gouvernements qui se sont succédé au pouvoir depuis le milieu des années 1980. Jamais nous n’avons abandonné. Jamais ! C’est pourquoi nous saluons les améliorations apportées au programme d’assurance-emploi par le présent gouvernement tout en rappelant qu’il reste encore beaucoup à faire » mentionne Pierre Céré, porte-parole du CNC.

Les membres de la Coalition se demandent si le temps ne serait pas venu de revoir en profondeur le programme d’assurance-emploi. Et c’est d’une même voix qu’ils déclarent que « ce programme doit être modernisé, mis au goût du jour, être plus près des réalités du monde du travail, de façon à mieux protéger les travailleurs et les travailleuses qui se retrouvent en situation de chômage. Il y a place pour se doter d’un véritable programme d’assurance-chômage juste, équilibré et équitable. »

synd

Pierre Céré
Conseil national des chômeurs
514 606-4074

Catherine Escojido
AQTIS
514 927-8807

Isabelle Gareau
FTQ
514 953-0142

Louis-Serge Houle
CSN
514 792-0795

Marie-Ève Imonti
CSQ
514 917-9641

Normand Pépin
CSD
514 292-9973

campagne 2016

L’assurance-emploi c’est pour tout le monde !

Les partenaires de la Coalition des Sans-Chemise, formée de Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ, Jean Lacharité, vice-président de la CSN, Daniel B. Lafrenière, secrétaire-trésorier de la CSQ, Martin L’Abbée, vice-président de la CSD, Bernard Arseneau, président de l’AQTIS et du Pierre Céré, porte-parole du CNC, seront à Ottawa demain, mardi le 13 décembre à 11h, afin de rencontrer le ministre responsable de l’assurance-emploi, l’Honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social.

Les porte-parole de la Coalition des Sans-Chemise vous informeront des résultats de la campagne de sensibilisation menée sur l’ensemble du territoire québécois, afin d’apporter de nouvelles améliorations au programme d’assurance-emploi.

synd

Pierre Céré
Conseil national des chômeurs
514 606-4074

Catherine Escojido
AQTIS
514 927-8807

Isabelle Gareau
FTQ
514 953-0142

Louis-Serge Houle
CSN
514 792-0795

Marie-Ève Imonti
CSQ
514 917-9641

Normand Pépin
CSD
514 292-9973

 

carte 1

Un dernier blitz de signatures!

La Coalition des Sans-Chemise termine sa campagne de signature de cartes postales sur une note positive. Demain, partout au Québec, les groupes du Conseil national des chômeurs et chômeuses et leurs partenaires régionaux feront un dernier blitz de signatures.  (Cliquez ici pour la signer en ligne!)

Les partenaires de la Coalition des Sans-Chemise formés de la FTQ, la CSN, la CSQ, la CSD, l’AQTIS et le CNC demandent un programme d’assurance-emploi modernisé, sensé et équilibré, qui reflète les nouvelles réalités des travailleuses et travailleurs. Ils souhaitent interpeller le gouvernement sur plusieurs enjeux :

  • le « trou noir » (fin des prestations avant la reprise de l’emploi) qui affecte plus de 15 000 saisonniers, vivant principalement dans l’Est du Canada ;
  • le relèvement des prestations maladie pour les personnes aux prises avec une maladie grave ;
  • l’amélioration des conditions générales d’admissibilité pour les gens à temps partiel ;
  • s’assurer que les cotisations à l’assurance-emploi ne servent qu’à financer ce programme ;
  • un meilleur accès aux tribunaux administratifs.

Pour Pierre Céré, porte-parole du CNC, « le gouvernement a fait un pas intéressant lors de son dernier budget, mais il reste encore beaucoup à faire, de là l’importance d’une telle campagne ». Line Sirois, coordonnatrice d’Action-Chômage Haute-Côte-Nord, nous assure qu’« avec le Conseil central CSN de la Côte-Nord, nous serons présents à la traverse de Tadoussac pour continuer à sensibiliser les citoyens sur nos revendications et l’importance de l’assurance-emploi chez-nous ».

Rappelons que cette campagne fut mise sur pied au printemps dernier et qu’elle se termine à la fin novembre.

Communiqué de presse officiel.

campagne 2016

Des surplus pour les travailleuses et travailleurs

Au cours de la dernière année, la caisse d’assurance-emploi, financée par les travailleuses et travailleurs et les employeurs, a généré un revenu de 23 milliards $. Les actuaires prévoient un surplus de 3.3 milliards $. Peut-on s’assurer que ces sommes ne servent qu’à financer ce programme ?

Si vous aimeriez vous aussi voir les surplus de la caisse travailler pour l’assurance-emploi, nous vous invitons à participer à notre campagne en signant notre carte postale en ligne.
https://goo.gl/forms/xqNvfLC6hji5x4ph1

carte 1

Les Sans-Chemise revendique un programme mieux adapté aux besoins des prestataires

Le tiers des demandeurs d’assurance-emploi maladie épuise leurs 15 semaines de prestation. Ces personnes sont souvent atteintes d’une maladie grave. C’est pourquoi la Coalition des Sans-Chemise revendique un relèvement du nombre de semaines de prestation pour ces prestataires.

Nous vous invitons à participer à notre campagne en signant notre carte postale en ligne !
https://goo.gl/forms/xqNvfLC6hji5x4ph1