trudeaumetre

Campagne des Sans-Chemise : Un premier bilan

Pendant les élections fédérales, la Coalition des Sans-Chemise, qui réunissait le CNC, la CSQ et l’AQTIS[1], a mené une campagne d’opinion publique afin d’interpeler la classe politique canadienne à propos du régime d’assurance-emploi, et rappeler…

  • que les travailleurs et les travailleuses sont de moins en moins protégés par ce programme social;
  • qu’à peine 38% des chômeurs ont accès à des prestations d’AE;
  • que des surplus faramineux, qui se comptent par milliards de dollars à chaque année, sont détournés de ce programme.

Nous avons mené une campagne qui a eu beaucoup de visibilité, et on peut dire « mission accomplie » : notre campagne a eu un impact et l’assurance-emploi a été un enjeu électoral. Jamais la classe politique ne s’était autant compromise sur cette question, avec des propositions et des engagements clairs.

Le Parti libéral a pris des engagements précis : (que vous pourrez suivre ici : https://www.trudeaumetre.ca/fr )

  • abolir la réforme conservatrice de l’assurance-emploi de 2012-2013;
  • réduire le délai de carence à une semaine;
  • abolir le critère d’admissibilité fixé à 910 heures;
  • prolonger les prestations compassion à 6 mois.

Alors, pour nous, débute maintenant une nouvelle étape, celle de s’assurer que le nouveau gouvernement concrétise ses engagements, tout en cherchant à ouvrir des discussions visant à réparer d’autres anomalies de ce régime social, par trop malmené au cours des 25 dernières années.

L’assurance-emploi c’est la sécurité économique pour des centaines de milliers de travailleurs et de travailleuses, c’est un enjeu important. Le moment est venu d’apporter des solutions !

[1] Le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et l’Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son (AQTIS).

Posted in Principal.